MyEli : Entrepreneuriat au féminin

Madame Figaro a été à la rencontre de Ludivine Romary qui, à seulement 25 ans, s’est lancée dans l’entreprenariat en créant la start-up MyEli.

Une jeune entrepreneuse

C’est lors de sa deuxième année en Master 2 événementiel et communication à Sup de Pub Inseec Bordeaux que Ludivine Romary a dû créer son entreprise pour valider son année. Accompagnée de 3 copines, elle a eu l’idée de créer MyEli, un bijou de défense connecté, afin de pouvoir se sécuriser au quotidien. Un projet étudiant qui s’est concrétisé puisque aujourd’hui Ludivine a pris seule les rennes de l’aventure en se lançant dans l'entrepreneuriat pour faire de MyEli la solution face à l’insécurité.

Une start-up innovante

Alliant innovation sociale et technologique, le concept du bijou connecté MyEli a vite fait parler de lui. La start-up a d’ailleurs été remarquée lors de la Start Up Battle du French Tech Day 2019 dont elle a fini demi-finaliste. Par ailleurs, MyEli a rejoint l’incubateur Bordeaux Technowest qui accompagne la mise en marché du produit. Une opération de crowdfunding va bientôt être lancée et Ludivine espère proposer le bijou connecté pour Noël 2021. 

 

Retrouvez-l’article du magazine Madame Figaro ici :